Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Critiques de livres de tous genres! Hypokhâgneuse de 19 ans

The earl and the fairy 1 - Ayuko

The earl and the fairy 1 - Ayuko

Coucou à tous! Je viens de m'expérimenter dans les mangas avec "The earl and the fairy"! Critique à suivre...

Titre: The earl and the fairy 1

Auteur: Ayuko, d'après Mizue Tani

Editeur: Glénat

Prix: 6,90

Genre: Manga

Sous-genre: Shojo

Niveau de lecture: Moyen

Résumé: Lydia Carlton est une docteur en féerie vivant dans l’Angleterre victorienne. Alors qu'elle doit se rendre à Londres, elle fait la rencontre du séduisant Edgar Ashenbert qui est à la recherche d’un trésor qui s’avère être une épée légendaire. Lydia se décide à le suivre dans son long voyage qui se transformera vite en fabuleuse aventure. Mais une question taraude Lydia. Pourquoi Edgar veut-il retrouver cette épée et quel usage veut-il en faire ?

Critique:

Je n'ai jamais trop lu de manga, celle-ci est ma toute première approche dans ce genre littéraire. L'histoire, pourtant classique, vue et revue, m'a transporté dans un autre univers. Je suis redevenue une petite fille qui croit aux fées! Je n'ai jamais vu de tels dessins! La couverture est splendide. La dessinatrice possède un réel talent pour le graphisme.

Pour ma part, j'ai trouvé les personnages vivants. Je ne sais pas si c'est à cause du fait qu'ils soient dessinés. J’apprécie beaucoup le personnage de Lydia. Cette jeune femme est assez timide et réservée, mais cache un caractère bien trempé! Rêvant d'être une docteur en féérie reconnue, elle voit et sait parler à des êtres magiques.

Raven et Ermine restent l'un des "mystères" qui entourent le manga: leur propos sonnent toujours faux, leur regard est sombre et triste, cela me fascine d'avantage. Qui sont-ils? Quels sont leur passé?Jouant des rôles plutôt secondaires dans l'histoire, nous ne sommes pas prêts de le savoir, le suspens est insoutenable...

Les images, à mon goût, ont une similitude avec celles de la jeune française Patricia Lyfoung, auteure et dessinatrice de "La rose écarlate".

Il semblerait, selon mes recherches, que l'auteure se soit inspirée de légendes celtiques. Les ressemblances et les noms des créatures sont parfois similaires, ou presque.

Le chat de Lydia, sachant parler, a un caractère légendaire! Sa capacité à toujours répondre avec tact me fait rire! Son caractère s'accorde très bien avec celui d'Edgar: l'animal est toujours là pour le remettre à sa place... Il pousse ses colères, fait des caprices et ne se montre pas très câlin. Un vrai chat, quoi :p

Notes:

Addiction: 4/5

Originalité: 3/5

Personnages: 5/5

Dessins: 4/5

Bonus (facultatif): 0,5/1

Globale: 16,5/20

Bisous féériques,

Marie ;)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article