Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Critiques de livres de tous genres! Hypokhâgneuse de 19 ans

La vie compliquée de Léa Olivier 1, Perdue - Catherine Girard-Audet

Voici une autre photo de ma composition! ☺ Q'en pensez-vous?👍👎

Voici une autre photo de ma composition! ☺ Q'en pensez-vous?👍👎

Bonjour à tous! J'espère que vous passez d'excellentes vacances! Tout va pour le mieux pour moi car il fait enfin beau et chaud! 🌞 Je reviens aujourd'hui faire la critique d'un livre québecois, qui a connu un succès fulgurant auprès des jeunes de ce pays. L'auteure est comme devenue la "grande soeur" des ados Québecquois. Je n'ai jamais lu de livres épistolaires, alors j'ai décidé de m'y tenter.

Titre: La vie compliquée de Léa Olivier 1: Perdue

Auteure: Catherine Girard-Audet

Editeur: Kennes 

Couverture: Veronic Ly

Prix: 14,20€

NB de pages: 313

Niveau de lecture: Moyen

Résumé:

L’existence de Léa Olivier est chamboulée lorsque ses parents lui annoncent qu’elle devra quitter son village natal pour s’installer avec eux et son grand frère Félix à Montréal. Grâce aux clavardages* et aux courriels échangés avec sa best Marilou, son chum** Thomas et ses « nouveaux amis », Léa nous raconte les hauts et les bas de son adaptation dans la grande métropole : un frère trop beau et trop populaire, des notes d’anglais plutôt médiocres, une relation à distance houleuse, une gang de nunuches*** qui lui causent des ennuis… Bref, La vie compliquée de Léa Olivier! 

*Conversations

**Copain

***populaires infréquentables

Critique:

Le fait de lire un livre épistolaire était vraiment nouveau pour moi. Je ne suis pourtant pas déçue de mon essai. Le principe du livre avec uniquement des messages m'a vraiment surpris au départ mais on s'y habitue. J'ai lu ce livre en un après-midi!  Le fait que l'héroïne soit une adolescente totalement ordinaire nous aide à l'aprécier pour sa personnalité, ses qualités, et à détester ses petits défauts,... Léa n'est pas très sûre d'elle, je trouve qu'il faut qu'elle s'affirme un petit peu.

Le personnage de Maude m'a bien fait rire. Une vraie teigne, celle-là! On voit bien, en tant que lecteur qu'elle se sent menacée par Léa, qui n'a pourtant rien demandé!

J'ai trouvé le personnage de Thomas un peu agacant. On a l'impression qu'il est froid, un peu distant avec Léa. C'est quand même sa blonde*! (j'apprivoise le québecois, vous ne serez pas étonnés comme ça :))

*Copine

Une suberbe découverte, même si je trouve que l'histoire est un peu "cliché". Elle est mal dans sa peau, et pourtant, du jour au lendemain, deux garçons tombent amoureux d'elle et cela crée des tensions, chose que l'on voit assez souvent dans les romans.

J'ai beaucoup aimé le vocabulaire québécois ! Cela apportait une petite touche d'originalité et d'"exotisme". Et franchement, c'est tellement mignon la langue québécoise! :3

Seul problème que je trouve, il y a beaucoup de personnages! On s'y perd quasiment! J'en ai déjà oublié beacoup, alors c'est pour dire!

Un très bon moment, je compte bien lire le tome 2! Lecture super agréable!

Notes:

Addiction: 4/5

Originalité: 4/5

Personnages: 3/5

Ecriture: 4/5

Bonus (facultatif): 1/1 (rien que pour le québécois et l'épistolaire :3)

Globale: 16/20

Bisous compliqués :)

Marie ;)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article